DÉFINITION DU CODE EAN

Le code EAN (European Article Numbering) est un code à barres de 13 ou 8 chiffres permettant d’identifier un produit particulier. Il est utilisé dans l’industrie et le commerce.

L’histoire du code EAN

C’est aux Etats-Unis, après la seconde guerre mondiale, que le concept de code-barres est apparu. Après la fin de la guerre, le nombre de magasins en libre-service explose et les difficultés d’étiquetage, de gestion des stocks et de passage en caisse deviennent évidentes.

Deux étudiants américains, Norman Joseph Woodland et Bernard Silver, ont trouvé une solution pour faciliter l’identification du produit et le code-barres a été créé. Au début, il était conçu comme un cercle, afin qu’il puisse être lu sous tous les angles.

Entre le moment du premier brevet en 1949 et sa première utilisation en 1974 La technologie était l’obstacle le plus important au développement de l’EAN et un accord devait être trouvé entre les fabricants et les distributeurs.

C’est sur un paquet de chewing-gum au supermarché de l’Ohio que le prédécesseur de l’EAN ainsi que l’UPC (Universal Product Code, un numéro à 12 chiffres toujours utilisé aux USA) a pu faire ses grands débuts.

Le concept prend de l’ampleur en Europe et, en 1977, l’EAN, composé de 13 chiffres, voit le jour. En peu de temps, ce sont 150 pays qui vont utiliser ce code-barres. Avec la douchette, la lecture du code-barres est rendue possible et permet au client de reconnaître instantanément un article dans un magasin.

Le tout premier produit français à être équipé de l’EAN est la crêpe en sachet, en 1980. Plus tard, en 1982, Carrefour et Casino équipent leurs magasins de lecteurs de codes à barres. Ce n’est qu’à la fin des années 90 que tous les magasins sont équipés de l’EAN.

Le changement apporté par les codes-barres est énorme en termes de gain de temps au comptoir ainsi qu’une réduction des coûts de 40%, une protection accrue des transactions, et la gestion des stocks est améliorée. Aujourd’hui, plus de 8 milliards de bips sont émis chaque jour dans le monde. La puissance de ce système réside dans sa capacité à connecter tout le monde : fournisseurs, distributeurs… L’organisation à but non lucratif GS1 (Global Standard One) qui attribue les codes EAN. GS1 fait constamment évoluer l’EAN pour assurer aujourd’hui une traçabilité à 100 % du produit.

A quoi sert exactement le code EAN ?

Le code EAN permet d’identifier le produit (ou l’emballage) ce qui permet de suivre sa traçabilité et de comprendre ses caractéristiques. L’objectif est de

« concentrer une énorme quantité d’informations dans un petit espace » selon Pierre Georget.

L’EAN est largement utilisé dans les pays du monde entier et est considéré comme le modèle standard européen depuis 1997. Il est largement utilisé pour identifier les unités de vente dans le secteur du commerce de détail.

On le trouve sur toutes sortes de biens de consommation, notamment les livres, les vêtements, les produits alimentaires, les médicaments et le courrier.

Les avantages de l’utilisation du code EAN

Le code EAN présente 3 avantages :

  • La reconnaissance automatisée de l’article permet à l’utilisateur d’identifier le produit, son stock et sa localisation, ainsi que son emplacement, son coût et, par conséquent, d’être capable de suivre son évolution.
  • La traçabilité : L’EAN permet de suivre l’ensemble du cycle de vie d’un produit, de sa création à son acheteur final
  • Gain de temps : la gestion des stocks est rendue plus facile et plus efficace grâce à l’EAN.

Les codes EAN qui s’affichent sur les places de marché

Sur les places de marché, l’EAN est utilisé pour identifier un produit spécifique. C’est grâce à lui que des milliers d’articles peuvent être référencés, que ce soit sur Amazon, Fnac, Rakuten…

Les places de marché ont adopté l’EAN pour faciliter le référencement de leur produit sur leur site. Cela signifie que tous les produits sur les places de marché sont créés en utilisant l’EAN-SKU (Stock Keeping Unit, qui est la référence interne du fournisseur). Cette combinaison unique permet de gérer efficacement les stocks sur Internet, notamment lorsqu’il s’agit de gérer un flux de commerce en ligne.

L’organisation GS1 est celle qui est recommandée par chaque place de marché pour obtenir ses codes EAN grâce au système GTIN (Global Trade Item Number). GS1 réglemente et distribue les codes-barres dans le monde entier. Il veille à ce qu’une entreprise n’ait pas de code EAN en double, par exemple.

Si vous utilisez un autre site pour vous fournir les codes, vous ne pouvez pas être sûr d’être la seule personne à utiliser ces codes. C’est un inconvénient majeur lorsque vous disposez d’un code EAN pour votre produit, mais qu’il ne provient pas d’une source fiable : votre produit peut finir par être rattaché à un autre produit dont le code EAN est identique au vôtre. Selon l’entreprise, 10 % des codes EAN disponibles sur Internet ne sont pas corrects.

Outre l’identification du produit, le code EAN présente également de nombreux avantages :

  • Il aide à remonter dans les résultats de Google. Selon une étude, les taux de clics sont plus élevés pour les documents qui ont un EAN et on peut enregistrer 20 à 40 % de ventes en plus.
  • L’utilisation d’un code EAN de qualité vous permet d’exploiter les informations contenues dans les fiches produits que vous avez déjà réalisées, mais aussi de trouver les avis des clients qui sont associés à la fiche produit. Il est important de rappeler que pour Amazon par exemple, la meilleure fiche produit comprend au moins 15 avis de clients avec une moyenne de 3,5/5.

La structure d’un code EAN

Le code EAN le plus couramment utilisé est l’EAN-13. Comme son nom l’indique, il est composé de 13 chiffres, et est structuré en trois éléments :

  • Le préfixe de l’entreprise Les trois chiffres qui commencent par la lettre indiquent le pays d’origine du produit (France 300 à 379).
  • L’article de référence :
    • Les cinq chiffres suivants sont le code du fabricant (de zéro à 99 999)
    • Du 8ème au 12ème chiffre Ce sont les chiffres qui correspondent au produit du fabricant. Il y a donc 99 999 options de chaque fabricant. Ce numéro est « libre », c’est-à-dire que chaque fabricant peut choisir les numéros qu’il utilisera.
  • Clé de contrôle Le 13ème et dernier chiffre est un chiffre de contrôle qui est calculé sur la base des 12 premiers chiffres de l’EAN. La clé sert à vérifier le code à barres.

Le code est représenté par une série de barres noires et blanches, c’est ce qui en fait un code à barres.

« Cette combinaison pourrait théoriquement attribuer des milliers de milliards de codes » indique Pierre Georget, ancien président exécutif de GS1 France.

Les différents types de codes-barres

Il existe deux types de codes-barres : les codes-barres linéaires (et linéaires superposés) et les codes-barres bidimensionnels.

L’EAN fait partie du premier groupe. Il existe trois EAN tels que l’EAN-8, et l’EAN-128. L’EAN-8 est utilisé sur les petits articles et l’EAN-13 sur le reste des articles. L’EAN-128 n’est pas un code-barres en soi ; il permet aux producteurs et aux distributeurs d’échanger des informations. Tous ces codes EAN sont des codes GTIN. Ces codes peuvent différer selon le pays d’origine et le type de produit vendu :

  • UPC 12 chiffres pour les USA
  • 13 chiffres pour l’EAN pour l’Europe
  • JAN (Japanese Article Number) 8 à 13 chiffres pour le Japon
  • ISBN (International Standard Book Number) ISBN : 10 ou 13 chiffres pour identifier les livres. Il est fréquemment utilisé sur Amazon.

Composé de barres noires et blanches Ces codes sont dits linéaires en raison de leur capacité à être lus horizontalement.

Il existe également des codes-barres linéaires empilés qui sont une collection de codes-barres, placés les uns sur les autres et lus verticalement.

L’exemple le plus connu de code à barres bidimensionnel est le code QR. Contrairement au code-barres linéaire, il peut être lu aussi bien horizontalement que verticalement. Ils permettent également d’obtenir plus d’informations que le code-barres traditionnel. Ces codes sont principalement utilisés dans la distribution et la publicité.

Après avoir révolutionné le domaine de la grande distribution et de la distribution de masse, le code EAN est devenu un élément essentiel du marché. Avec sa précision et sa sécurité, l’EAN ainsi que ses 13 numéros permettent de s’identifier dans l’immense catalogue des places de marché en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *